2085 Mars : Concile Helioite

29 Mars 2085 Concile Hélioite Partie III

Un concile avait été décidé, c’était le premier dans l’Hélioisme. Les deux partis en présence étaient l’Eglise des Purs et l’Hélioisme Khjardien. Le lieu de rendez vous fut un astéroide ou un temple Hélioite fut rapidement construit. Un grand temple de marbre blanc, constitué de deux astroports, et au centre un gigantesque dome. On reconnaît des petits vaisseaux de l’Hélioisme Khjardien, et de l’autre coté, des vaisseaux sombres et noirs qu’on attribue à l’Eglise des Purs. Ils se dirigent rapidement vers le dome, le concile va enfin commencer !

Bienvenue sur Hélio-TV, présentation des membres en présence : Hélioisme Khjardien, Eglise des Purs, Témoins et nous les journalistes. Des angles de vue alternatifs sont disponibles, de meme qu’une traduction dans votre langue. Pour votre confort, voici les moments forts, nous ne retransmettons que les débats et les conclusions *

JOUR 1 : DEBAT SUR LE STATUT D’HELIOPERE ET AVATAR.

Kerrian Zorg est entouré de ses chevaliers, blancs ou noirs. Zorg est habillé comme à son habitude, une armure blanche frappée du soleil noir, drapée dans une cape noire et avec un diadème d’obsidienne. De l’autre coté, sur une autre estrade, on reconnaît l’Héliopère Khjard dans une robe blanche, un soleil rouge sur le devant de sa robe, mais qui celon certains angles disparait, le visage sérieux. On peut remarquer un peu en retrait, un gigantesque homme de fer, qui mesure facilement 2m10 ! On reconnaît sûrement le nouveau Chef de la Flotte Noir. Il reste en retrait.

Khjard : Bonjour Sire Zorg

Zorg : Je suis heureux de vous rencontrer enfin.

Khjard : J’espère en dire de tant, même si j’aurais apprécié que vous n’ayez jamais existé Zorg : La réciproque est vraie.

Khjard : Bien, les choses sont claires. Chaque système comporte des éléments incontrôlables et Il est du devoir du système de les comprendre. Nous allons essayons de comprendre ce qui vous rend différent du l’Hélioisme, enfin de l’Hélioisme que je représente.

Zorg : Nous sommes l’Helioisme.

Khjard : non, vous etes un homme. L’hélioisme est formé par des fidèles

Zorg : J’ai dit « nous ».

Khjard : Autant pour moi, vous deviez parler de votre clique de chevaliers. Commencons

Zorg : Bien, je tiens à vous présentez Sire Nimon, le second de Aemon.

Khjard a le poul qui augmente, le stress est rapidement controlé…

Khjard : Enchanté, Nimon… Votre prédesseur ne fut pas des plus brillants, ne faites pas les memes erreurs

Nimon ne répond pas à cette attaque cachée de Khjard. Il est impassible, on ne remarque rien qui semble montrer une émotion. C’est étrange…

Président du concile : Bien, les liturgies ayant été faites auparavant, je proclame le Concile d’Azkhabar ouvert ! Vous connaissez l’ordre du jour.

Messager Vodkas (Eglise des purs) : Je demande la parole

Président du concile : Accordée, Monsieur … Vodkas.

Un messager, c’est-à-dire un chevalier blanc, se dirige vers l’estrade, et se tient debout à coté de Zorg. Le micro-flottant approche rapidement de son visage.

Vodkas : Nous considérons comme une grave hérésie la position de l’Eglise Khjardienne vis à vis de la place de l’Avatar. En effet, nous considérons que l’Avatar n’est pas un véritable Avatar, mais juste un être ayant reçu une puissance de LUI et son inspiration. Il est une émanation de sa puissance sur l’Univers mais il n’est pas une incarnation. Nous considérons cela comme une idolâtrie et nous insistons bien sur le fait que l’Avatar n’est qu’une allégorie. Il n’y a pas d’Avatar véritable, car tout Helioite est une part de LUI et chaque Helioite est son Avatar. En vérité, tout être ayant reçu la Foi est un Avatar. Nous accusons donc l’Eglise Khjardienne d’idôlatrie.

Le messager va se rasseoir

Khjard : Je demande la parole

Président : Accordée Monsieur Mystisa.

Khjard : L’Avatar est un représentant de LUI, LUI qui fut déchu. LUI a demandé à l’Avatar de redonné toute sa gloire à LUI en cherchant à recréer la religion de LUI. L’Avatar est un chef religieux, qui doit contrôler la religion dans ses aspect à la fois administratif et en étant un guide pour tous. Je n’ai pas demandé qu’on m’idolâtre, je suis resté humble devant mes fonctions, et je pense que personne ne m’idolâtre. Mon nom n’est jamais sorti hors de l’Hélioisme si ce n’est que pour des actions humanitaires, je n’ai pas cherché à me faire remarquer. Je ne vois pas quelles sont les preuves de cette idolâtrie, je fais tout ce qui est demandé à un Avatar, ne pas devenir l’objet du culte, diriger le culte dans différents aspects.

Zorg : Il n’y a pas un Avatar, tout Helioite est Avatar de LUI. Nous déclarons que ce n’est pas un Avatar qui a créé l’Helioisme, mais c’est LUI lui-même qui, dans sa Grande Puissance et sa Grande Miséricorde, a insufflé dans l’esprit d’un Helioite quelconque cette Grande Quête. Comment l’Heliopère peut-il arguer être un Avatar de LUI alors qu’il ne doit être rien d’autre que son délégué et le pasteur de son Peuple Glorieux ? Il n’est qu’un Avatar parmi d’autre.

Khjard : Sire Zorg a mal lu la genèse de l’Hélioisme. Il n’y a pas eu de fidèles de LUI avant la réactualisation du culte en LUI par Seth. Seth a été un homme perdu dans la débauche, et LUI l’a choisi pour ses fautes, et donc pour montrer comment la foi peut changer un homme. LUI a choisi un non-hélioite comme hélioite. Je mets au défi Sire Zorg de trouver une quelconque mention à l’Hélioisme avant Seth. Il n’y avait pas d’Hélioisme avant Seth, il y avait seulement LUI qui n’était plus connu dans le monde des Mortels ! LUI était inconnu de tous les mortels, à quelques exceptions près, il y a encore 7 ans !

Il y a des éclats de voix dans la partie reservée à l’Eglise des Purs.

Président : Silence, laissez Sire Mystisa parler

Khjard : Merci. J’argue être l’Avatar en effet, l’Avatar est un représentant de LUI, il ne faut pas confondre Représentant et Fidèle. Je pense que vous ne comprenez pas vraiment le terme Héliopère, qui fut utilisé pour se détacher du mot Avatar qui pour beaucoup symbolisait trop une personne divine. Ce n’est qu’une question de vocabulaire, Héliopère et Avatar sont deux mêmes termes pour une personne unique.

Zorg : Sire Mystisa, l’Helioisme a toujours existé. Il est éternel, car il fait partie de LUI ! LUI nous donne chaque jour sa force par sa Foi et sa Divine Eucharistie, sa Lumière Divine, que nous respirons par tous les pores de notre peau par la lumière des Etoiles. L’Helioisme est né en même temps que LUI, car il est LUI. LUI est la Foi en chaque Homme, la Lumière des Etoiles et la Force de l’Epée. Seth n’a été qu’un outil qui a juste matérialisé l’Helioisme. Quant au statut d’Heliopère et d’Avatar, nous tenons fermement à en faire la distinction. L’Heliopère n’est pas une Incarnation de LUI, il n’est qu’inspiré. Tout ce qu’il possède est une inspiration divine, qui en fait un guide. Il n’a rien de divin, si ce n’est la Lumière de la Foi. Tout Helioite porte en lui la Lumière de LUI et en cela, il est son représentant, qui doit apporter la Flamme dans tout l’Univers. De plus, je voudrais continuer sur notre conception de l’Avatar. Le monde se divise en trois. Au début est la Création brute. Elle est Création de LUI, Dieu Unique. Ensuite viennent les Avatars, Créations possédant la Flamme. Enfin viennent les Inspirés, qui sont donc également Avatars dans le sens où ils disposent du don de la Flamme mais aussi de l’Inspiration qui en font les Pasteurs du Peuple des Purs. Ainsi, Sire Mystisa, vous commettez deux fautes. LA première est de dire que Seth a fondé l’Helioisme alors qu’il n’a fait que le matérialiser. La seconde est de considérer que Seth a fait quelque chose alors qu’en vérité il n’a été que le bras de LUI. Seth n’a rien fait. LUI a fait par Seth. Et nous sommes les véritables Helioites. LUI nous guide. Nous sommes appelés à perfectionner jour après jour l’Eglise des Purs…J’ai finit…

Khjard : Je trouve ça désolant Sire Zorg, la façon dont vous modifier un culte pour qu’il serve vos intentions de destruction. Vous cherchez à rejeter la faute, trouver une excuse à tout cela, alors qu’il n’est pas dit dans l’Hélioisme que l’on doit tuer, le meurtre est d’ailleurs fortement interdit. Vous commettez une faute immense : vos modifiez un culte pour vos ambitions personnelles, mais n’oubliez pas une chose, l’Hélioisme ne vous appartient pas, et donc le sort de milliers d’Hélioites que vous tuez chaque jours dans vos massacres non plus. L’Hélioisme ne m’appartient pas non plus, l’Hélioisme appartient aux hélioites, et vous n’etes pas hélioite. Vous n’etes qu’un usurpateur, libre à vous d’utiliser votre vocabulaire imagé. Mais les choses resteront telles qu’elles sont, je n’ai commis aucune faute dans l’interprétation de l’Hélioisme

Vodkas : Objection ! La question de la politique à mener envers les Infidèles n’est pas à l’ordre du jour.

Khjard : Je tiens à dire à Monsieur Vodkas que ce n’est pas à l’ordre du jour, mais remarquez que je ne parle pas d’infidèles. Monsieur Vodkas, vous devez écouté : « et donc le sort de milliers d’Hélioites que vous tuez chaque jours. » Il n’y a pas le mot « infidèle » mais seulement hélioite

Petit passage vidéo en arrière pour réentendre la phrase. Revenu en direct, on se rend compte que la salle est agitée.

Vodkas : Nous ne tuons aucun helioite.

Khjard : Apprenez à comprendre, vous ne voyez même pas la différence entre un hélioite et un infidèle, et vous vous voulez inspiré. Vous tuez des hélioites, je peux vous trouver des milliers de noms ! Un village détruit par l’armée la bas, contenait 7 854 hélioites.

Confirmation donnée par un journaliste, le nombre véritable est de 7902 morts. Erreur donc dans le chiffre mais cela reste globalement le même

Vodkas : Vous n’êtes pas des helioites ! Vous n’êtes que des idôlatres qui honorez une parodie de LUI et qui décrédibilisez complètement notre Eglise !. Vos fidèles pensent sans doute bien faire, mais ils sont dans l’erreur. Que ceux qui ne veulent pas suivre la Voie Droite meurent, comme tous les Infidèles !

Vociférations de prêtres helioites, certains se lèvent, le Président Nodesan ne sait plus quoi faire pour faire cesser le vacarme.

Khjard : Soit Monsieur Vodkas, si cela peut vous faire plaisir et qu’on arrête d’entendre vos cris dans la salle, je pourrais vous avouer que ma mère est un poisson et mon père une pomme. Arrêtez de parler sans contrôle, vous etes fatiguant. Calmez ce fou Monsieur le Président !

Le président tape avec un marteau sur sa table. Kerrian Zorg et Khjard Mystisa remettent de l’ordre dans leurs camps. Nimon a eu le temps de s’avancer, il va parler. On entend tout d’abord une voix grave.

Nimon : Sire Khjard est dans l’erreur, ses pouvoirs ne sont que magiques. Il n’est qu’un mage. Je n’ai rien d’autres à rajouter si ce n’est qu’il ne mérite pas d’être appelé Hélioite, il ne mérite que le titre d’Infidèle et encore cela lui attribuera trop de mérite, d’être tué sous nos lames.

Il s’en va, personne ne comprend son intervention, rapide et si violente.

Président : Après que chaque Eglise a fixé le statut de l’Avatar, nous allons à présent parler du statut Heliopatriarchal. Nous vous écoutons, Sire Mystisa.

Khjard : Un Héliopère est un Avatar, qui dirige sur tous les plans l’Hélioisme. Avant tout, il se doit d’être un homme calme, réfléchi qui écoute chaque parti, qui sait pardonner et qui sait abandonner ses griefs personnels pour le bonheur de son église. Il ne doit en aucun cas être violent, massacrer des innocents, et obliger la foi. Pour résumer, l’Héliopère est un homme qui respecte et qui dirige.

Président : L’Heliopère est un Avatar ou est-il l’Avatar ?

Khjard : Il n’y a pas deux Avatars en même temps. La mort d’un Avatar désigne la nomination d’un nouveau

Zorg : Je demande la parole … Nous considérons l’Heliopère comme Unique. Il est d’une part une Création, d’autre part un Avatar, enfin un Inspiré. C’est à dire qu’il est créé par LUI, porte la Flamme de la Foi et qu’il est Inspiré par LUI. Cela lui donne à la fois un pouvoir qu’il tient du Ciel et d’autre part une Inspiration sacrée, qui lui donne l’Infaillibilité Heliopatriarchale. Les Messager étant la voix de LUI… …transmise par la bouche de l’Heliopère, ils sont donc théologiquement infaillibles également. Un Heliopère doit protéger les Purs, c’est à dire les fidèles de LUI. Il doit convertir pour faire en sorte que la Lumière de LUI se propage dans tout l’Univers et ne doit pas avoir peur de sacrifier des vies d’Infidèles qui, rappelons-le, n’ont que le statut de Création brute, comme les pierres ou les chiens. A ceci prêt que les chiens méritent encore de vivre. L’Heliopère est donc à la fois un Guide Infaillible, un Inquisiteur et un Chef de guerre.

Khjard : Je demande à l’assemblée de remarquer que selon Zorg, l’Héliopère est par définition Infaillible, et donc, je ne vois pas ce qui garantit la véracité des faits. Zorg peut dire ce qui lui chante, et une foule suivra ! Personne ne sait si cela vient de lui on d’un éventuel supérieur divin. Je veux souligner ici que je m’appuie sur des préceptes qui n’ont pas été dicté par moi, je ne fais que les appliquer. Je respecterais l’autorité de Zorg en tant qu’éventuel « Chef de Religion » si il peut m’apporter la preuve que ce qu’il avance n’est pas pure création de son esprit !

Zorg : La force de nos chevaliers est la preuve que nous sommes les élus de LUI.

Khjard : Ma force est preuve que je suis un Avatar pourtant ce titre m’est refusé

Zorg : Votre force n’est que celle d’un mage amateur de passe-passe.

Khjard : Si vous refusez qu’elle soit un critère pour moi, je refuse que la force soit une justification pour vous. Je ne vois pas ce que vos pouvoirs ont de plus divins…

Zorg : Vous perpétuerez toujours dans votre hérésie…

Khjard : Si ce n’est vos effets pyrotechniques, dignes d’un grand artificier. J’aimerais que vous me donniez votre fournisseur d’artifice, cela manque à ma collection de mage amateur de passe-passe

Président : Assez de passe d’armes !

Khjard : J’ai ressuscité plusieurs personnes, devant des journalistes d’Andromeda Online que j’ai aidé dans leur fuite. Les preuves sont la !

Zorg : J’ai éliminé des milliers d’Infidèles.

Khjard : Vous ne savez ressusciter, vous faites ce que n’importe quel humain peut faire, tuer ! Vous savez, des fous ont dirigés des millions d’hommes, et massacré des millions ; ils ne possédaient pas de pouvoirs divins, loin de la, juste un art du discours.

Zorg : Vous avez de la chance que nous ayons prononcé un moratoire sur les agressions contre votre Eglise d’Infidèles, sinon je vous aurais provoqué en ordalie pour voir qui est le plus digne des deux…

Khjard : L’Ordalie est un rite primaire, digne des animaux

Zorg : Pourquoi, craignez-vous le jugement de Dieu ?

Khjard : L’Ordalie n’est pas un jugement de LUI, le jugement de la lame et de la force, à moins que vous vous preniez pour LUI…

Zorg : L’Ordalie est un jugement sacré. C’est ainsi que les purs détruisent les impurs, car le bien triomphe toujours.

Khjard : L’Ordalie est utilisé dans la jungle

Vodkas : Il suffit ! Je refuse de me faire insulter par un infidèle ! Ce concile est une parodie !

Khjard : Et bien vous devrez apprendre à le faire, l’Univers entier le fait

Vodkas : Bandes de Chiens ! Nous vous tuerons tous !

Khjard : Merci, votre remarque fut constructive. Passons s-il vous plait, monsieur Vodkas nous fait une crise.

Président : En effet, n’oubliez pas l’ordre du jour !

Khjard : je suis d’accord, l’ordre du jour n’est pas la mort, ne vous inquiétez pas Monsieur Vodka, nous viendrons à votre sujet favori bientôt.

Un Hélioite Khjardien s’avance. On peut reconnaître Boris, le nouveau Néocardinal. Une biographie est disponible sur le site SpaceNet? de l’hélioisme.

Boris : Je tiens à ajouter quelque chose…

Président : Parlez.

Boris : Khjard n’est pas tout ce que ces extrémistes disent de lui. Il a su changer, la première fois que je l’ai connu, il était directeur de la sécurité dans l’Arche. Il était impulsif, mais maintenant en tant qu’héliopère, il est devenu réfléchi. Chaque décision qu’il fait doit être faite pour le bien de l’hélioisme et surtout pour le bien du plus de personne, hélioites ou non. Je pense que c’est la différence avec ces hommes en armures, un héliopère doit être un guide, un modèle pour tous. Il est l’Avatar, soit, mais c’est surtout un homme de bien. Khjard répond à tout. C’est l’héliopère type

Zorg : L’Helioisme n’a pas à faire le bien des gens qui ne portent pas LUI en eux. Et encore moins l’Heliopère, qui est le guide des fidèles de LUI.

Boris : L’héliopère guide les fideles en priorité mais aussi autant de personne qu’il peut ! Vous etes égoistes, c’est inhumain…

Zorg : Toutes ces fanfreluches humanitaires ne sont que des preuves de faiblesse et de collusion avec l’ennemi ! Nous ne sommes pas égoïstes, nous servons LUI et rien que LUI. ! Et à tous prix. Nous ne sommes pas intéressés par la réputation, justement. Qu’importe que l’on nous prenne pour des monstres, nous faisons notre devoir de croyant.

Boris : Je ne vois pas l’intérêt de discuter avec vous, vous manquez d’ouverture d’esprit, ce qui devrait etre justement une caractéristique obligatoire d’un religieux.

Zorg : Je crois que vous avez raison ! La discussion est inutile.

Boris : Bien, nous sommes d’accord sur un point

Boris s’écarte de la tribune. Les témoins semblent angoissés. Certains Messagers de l’Eglise des purs ont un regard chargé de menaces, ce qui semble augurer quelque chose de mauvais.

Zorg : Nous n’avons rien à ajouter. C’est inutile de toute façon, ne nous entretuons pas, pour l’instant. Président : Bien, la séance est levée.

Tout le monde retourne vers leurs vaisseaux.

Comment qualifier cette journée ? Eprouvante bien sur, nous avons pu voir des passes d’armes entres les deux hélioismes. Souvent, on craignait le dérapage, qu’un tir s’échappe par exemple. Heureusement le Président Neutre du Concile a su maintenir un calme relatif. Voici donc les conclusions de ce premier chapitre, par nos envoyés et experts :

Pour l’Eglise des Purs : Il y a trois stades : Les Créations, les Avatars, les Inspirés. Tout helioite porte de LUI en lui, donc il est avatar. Les Messagers sont Inspirés et l’Heliopère est le plus Inspiré de tous. Il est infaillible, c’est un chef de guerre chargé de faire régner la volonté de LUI, par tous les moyens Pour l’Hélioisme Khjardien : L’Avatar est l’unique représentant de LUI dans le monde des mortels. Son but est de diriger le culte de LUI et d’empêcher justement la déviance vers une idolâtrie. Il est avant tout un guide pour croyants et non croyants, s’affirmant dans des prises de position. Mais il ne faut pas oublier qu’il est humain. Pour l’Hélioisme Khjardien, Héliopère et Avatar sont la même chose, à la seule différence près que l’Héliopère est humain alors qu’avant les Avatars étaient des demis dieux.

Concile Hélioite Partie III

Toujours sur Hélio-TV pour la derniere journée de ce concile ! Ce soir au menu : l’attitude à tenir envers les deux branches ! Ca promet d’etre intéressant !

Nouveau sur Hélio-TV, la caméra subjective de Khjard !

Les touches de votre télécommande sont la pour ca !

Les deux églises prennent place, les tensions sont la, elles se ressentent. Le Président prend place, prêt à faire face à deux camps, dans un sujet qui risque d’etre épineux…

Président : Bien. Commencons.

Zorg : Je pense que l’Eglise Khjardienne et l’Helioisme devraient entretenir non pas des relations cordiales, mais du moins une trêve avant le Jugement de LUI, qui fixera celui qui a raison, c’est à dire l’Eglise des Purs. Ceci nous permettra de pouvoir détruire les Infidèles les plus éloignés de LUI et de finir par les pseudo-helioites, qui sont sans doute les moins éloignés de la Lumière, malgré leur déviance.

Khjard se lève

Khjard : Nous n’allons pas mentir. Je refuse les meurtres et les massacres sans autre prétention que causer le chaos. Nous ne croyons pas dans le même dieu que vous, nous croyons en LUI, et vous n’êtes pas hélioites, je le sais. Nous condamnons tout vos actes, et revendiquons le fait que LUI n’est pas votre vrai Dieu. Que vous nous épargnez? Vous inversez les rôles. Nous, les pseudo hélioites comme vous dites, nous avons quelque chose que vous n’avez pas: une âme. Et avec cette âme, nous vous proposons une chose: ceux qui se rendront auront un procès équitable, j’en donne ma parole. Voici pour résumer, vous n’etes pas hélioites, nous n’avons aucune relation cordiale avec une secte sanguinaire .

Zorg : Une secte sanguinaire ? Nous sommes les seuls helioites, vous êtes une secte décadente et ignoble, qui déshonorez LUI. La preuve en est : Ce congrès inter-religieux, cette mascarade, cette parodie ridicule qui montre bien votre connivence avec les Infidèles. Vous ne nous aimez pas car vous savez que nous détenons la vérité.

Khjard : Vous etes né « Infidèles »

Zorg : Ne refusez pas la main que l’on vous tend Sire Mystisa. Cela serait une grave erreur, la pire…

Khjard : Il n’y a pas de mains, ce que vous me tendez, c’est une lame couverte du sang d’innocents.

Zorg : Il n’y pas d’innocents…

Khjard : Si, un enfant est innocent ! Vous etes des tueurs, des monstres, vous ne méritez meme pas le titre d’etres vivants !

Zorg : Un enfant Infidèle n’est pas innocent, c’est un Infidèle. Voyez le bon côté des choses…La mort d’un Infidèle nous en ramène dix. Mais nous en avons déjà parlé dans un chapître précédent.

Khjard : Certes, passons. Vous etes vides, vide de tout sentiments…

Zorg : Nous portons en nous la Lumière du monde. Nous sommes le sel de la terre, le levain qui fait lever la pâte. Et en tant que tel, nous n’avons pas à nous compromettre avec les Infidèles. Desquels vous faites partie. Il n’y aura pas d’autre proposition de trêve, Sire Mystisa. Si vous désirez une lutte à mort qui nous amènera à nous entre-tuer et à laisser fleurir sur nos cendres la vermine Infidèle (heureusement, LUI ne laissera pas faire ça, louons le Très Haut), refusez la main tendue.

Khjard : Si je dois mourir Zorg, c’est en tuant votre Maître qui n’est pas LUI. Si je dois mourir, je l’accepterais. Mais résignez vous, la seule personne destinée à mourir prochainement, c’est vous.

Zorg : Sachez que vous mènerez à la mort tous vos fanatiques. C’est ça que vous voulez ?

Il se tourne vers l’assemblée Khjardienne, on aperçoit un changement dans sa voix, plus solennelle !

Zorg : Mourir pour un mensonge. Mourir pour rien ! Mourir pour un imposteur !

Khjard : Vous faites erreur. Ce ne sont pas mes fanatiques. Si l’un d’entre eux n’est pas d’accord avec moi, il le dira, et sa voix sera entendue. Comme la votre fut entendue, malgrès votre folie…

Zorg : Non, nous n’avons pas été entendu. Nous aurions aimé vous sauver.

Khjard : Erreur, personne ne vous a écouté, c’est différent

La tension monte dans la salle. Tout le monde semble mal à l’aise. Tout à coup, le colosse de fer qu’est Nimon sort un gros pistolet brillant, un pistolet à plasma parait-il. O mon dieu, il tire vers l’Héliopère Khjard ! Heureusement un écran de lumière le protège de ce tir ! Il n’en faut pas plus pour que les drones de la sécurité paralyse Nimon dans des rayons tracteurs. Le colosse crie de douleur, un cri qui déchire les oreilles de tout le monde dans la salle. Des cris s’ensuivent. Il ne s’est écoulé que trois secondes, personne n’a eu le temps de comprendre ce qui venait de se passer…

Zorg : Il suffit Nimon ! Nous avons proclamé un moratoire, alors nous le respecterons ! Et pourtant ce n’est pas l’envie qui nous manque, voyez ces chevaliers, prets à dégainer leurs épées, mais qui ne le feront pas !

Khjard : Voyez ! Regardez tous la bonne foi de ces hommes ! Voyez ce que ces chevaliers font !

Zorg : C’est un regrettable incident. Nimon est un homme de foi révolté par votre faute. Il réagit avec ardeur.

Khjard : Cela montre votre véritable coté, plein de violence et de haine.

Zorg : Disons que nous n’acceptons pas le blasphème, cela ne semble pas être dans votre ligne de conduite…

Khjard : L’opinion tranchera…

Zorg : A votre décharge

Khjard : je demande à la présidence de sanctionner cet acte de violence dans un concile sensé être non violent!

Zorg : Inutile

Nimon est amené vers l’estrade, par les drones, qui le relâche sous ordre de Zorg. Nimon se releve facilement et fait face à l’assemblée, personne n’arrive à deviner son visage.

Zorg : Implore le pardon de LUI, Nimon.

Nimon : Mais Maître, c’est un Infidèle! Il ne mérite pas de vivre! LUI aurait voulu que vous le tuiez sur l’instant!

Zorg : Oserais-tu dire que tu sais mieux ce que LUI veut que moi, qui suis l’Heliopère ? Il mourra, mais pas aujourd’hui. Maintenant implore le pardon de LUI.

Nimon : J ‘implore le pardon de LUI et je lui demande de tuer sur le coup cet usurpateur!

Zorg : Ta supplique a été entendue. Khjard mourra de la main de l’Epée de LUI, c’est à dire l’Eglise des Purs. LUI a aussi entendu ton imploration. Ainsi, il a décidé de sauver ton âme. Amen

Les Chevaliers reprennent d’une seule voix : Amen

Khjard : Vous êtes un excellent comédien, vos mascarades intéresseront sûrement un ou deux scénaristes après votre mort.

Zorg fait mine de ne pas entendre. Tout à coup il dégaine son épée, et il trace un demi-cercle vers Nimon. Ce dernier évite une première fois le coup mais il ne peut éviter le deuxième et sa tête est envoyée par terre. Les cris recommencent, aussi violents. Les drones hésitent à paralyser Zorg, quelqu’un derrière ces drones doit se demander si cela aura des répercussions ou pas… On voit Khjard, impassible qui s’adresse à l’assemblée.

Khjard : Il peut tuer un seul d’entre vous, si cela lui plait et satisfait ses désirs! LUI ne veut pas de la mort, LUI veut la paix, LUI a chercher à organiser les Dieux, il ne veut pas que tout soit détruit! Je sais que vous ne m’écouterez pas, vous avez perdu tout libre arbitre. Je demande au président de sanctionner cet acte.

Zorg : L’heure est aux demandes, je demande au président de lever la séance. Nous n’avons plus rien à faire avec ces traîtres.

Président : Une agression entre les deux Eglises est interdite. Mais une agression dans une même Eglise n’est pas interdite par le concile.

Khjard : Que faites-vous des lois intergalactiques ?

Zorg : Ce n’est pas un meurtre. Et nous n’avons rien à faire de vos lois profanes.

Khjard : Certes, ainsi soit-il

D’une seule traite, les Hélioites Khjardien quittent le concile. Les Chevaliers de l’Eglise des Purs en font de même .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.