Archives pour la catégorie Centaure

Hyjrad

Conseiller Zolien il est à l’origine de la destruction de Sadalmelek. Connu pour ne pas macher ses mots, sa fourberie n’a d’égale que sa cruauté…

Il a été déclaré traitre à l’empire zolien il y a peu…

Longtemps poursuivi par les siens et se cachant auprès de Thorek empereur ghul on apprit que l’avis de recherche contre lui avait été le résultat d’une manipulation…

Fin de l'Empire Centuren

La fin de la période de l’occupation Zolienne sur Centuren est pour le moins très floue et très peu sont les Centurins qui y comprirent réellement quelque chose.

Le climat était déjà très tendu lorsque l’empereur Isator disparut et fut remplacer par un Zolien qui avait pris sa forme. Les conditions de sa disparition sont pour la plupart des gens inconnues. Il a disparu, c’est tout.

==> En fait, Isator a quitté la planète après deux ans de règnes en tant qu’empereur car il estimait que l’Univers entier commençait à se faire corrompre par les Zoliens. Bien avant que l’Administration soit mise en place, il avait, comme la plupart des gens intelligents, flairé le coup fourré. Le problème, c’est que le peuple Centurin a toujours été très autarcique et peu ouvert à l’univers (on peut comparer ça à une certaine mentalité fermière, sans vouloir avoir des préjugés mais juste pour utiliser le stéréotype) En fait, Isator n’avait jamais réellement vécu à Centuren, et quand il a remarqué ce trait de mentalité durant la révolution qui finalement n’avais réussie que parce que ceux qui la contrait était aussi peu motivé que ceux qui la suivait, il s’était mis en projet lors de sa venue au pouvoir de changer les choses et d’ouvrir Centuren. Il n’y sera finalement jamais parvenu.

C’est donc pour ça qu’il s’est dirigé vers la résistance. Le problème c’est qu’il avait finalement peu changé de mentalité par rapport à ses débuts et était resté très impulsif. Il est donc parti sans trop savoir où aller, son idée première était de rejoindre Nexus pour lui demander conseil, vu qu’il représentait pour lui la sagesse incarnée.

Enfin bon donc ça, personne, ou presque, ne sait. Car juste avant de partir il a demandé à ses deux meilleurs amis de reprendre le flambeau du pouvoir sur Centuren. Il s’agissait du commandant en chef des armées centurines et du premier ministre d’Isator (c’était deux joueurs, d’abord jouant avec moi, puis jouant son mon master. C’est aussi deux amis qui représentaient avec moi la communauté belge metallahienne ! )

Voila donc que ces deux compères représentant la force armée et politique de Centuren , c’est à dire 100% du pouvoir, décide d’aller revendiquer le trône impérial.

Seulement voila, c’est à ce moment là que les Zoliens ont envoyé leurs assassins pour prendre contrôle de la planète. Ils n’eurent pas beaucoup de difficultés à prendre le pouvoir, Isator n’étant plus là ils n’eurent même pas l’éliminer avant de le représenter par un sosie. De plus, les Centurins s’intéressant peu à la politique et les voies de communications audiovisuelles étant peu usitées, cette petite chicane dans le gouvernement ne transparut pas.

Stickler Trash et le Colonel G. furent les seuls a ne pas être dupes évidement. Ils avaient promis le secret sur les raisons du départ de l’empereur et ils furent un peu pris à dépourvu par cet événement, sans trop savoir sa provenance ni ce que cela impliquait. Ce désarroi créa un conflit entre les deux hommes. Stickler voulait dévoiler à Centuren la vérité et ainsi créé un soulèvement général. G, quant à lui, pensait qu’il s’agissait d’un sosie envoyé par Isator. Il décida donc de se mettre sous ses ordres, alors que Stickler quitta le gouvernement pour mener une enquête privée avec un cercle d’amis fidèles à Isator à qui il avait révélé la vérité.

Après quelques mois, il sembla que le colonel G. avait pris la bonne voie : la politique générale centurine ne changea pas de beaucoup ; il y avait un bon développement économique et la politique de commerce extérieure s’intensifia même, évidement dirigée vers les réseaux planétaires déjà gérés par les Zoliens. La seule différence notoire fut la censure instaurée dans les médias, ce qui finalement ne changea pas beaucoup le quotidien de la grande majorité de la population.

Une petite résistance politique, avec à sa tête Stickler Trash, s’installa quand même, contrant l’autorité militaire du colonel G. et du faux empereur Isator. Il n’y eut cependant que très peu de violence. Cela dura trois ans, avant qu’Isator ne revienne.

Personne ne saura ce qu’il a fait durant cette période. En fait il a tout bêtement été combattre avec la résistance en anonyme dans la voie lactée. Il devait rejoindre un groupuscule sur terre. Il n’y arrivera jamais, car alors qu’il se dirigeait avec un petit transporteur uniplace, il vit au loin une grande lumière. Il ne mit pas beaucoup de temps à comprendre ce qui se passait.

C’est encore sans réfléchir qu’il s’en retourna tout de suite vers Centuren, décidé à ce que sa planète ne soit pas destinée au même sort.

Le problème, c’est que le gouvernement centurin mis en place avait repéré son arrivée (les allers et venues étant assez rares sur cette planète.) Ayant flairé un événement perturbateur, ils envoyèrent un commando armé avec à sa tête un guerrier hors normes : Helidié. Le fils de l’ancien tyran qui faisait régné l’ordre ghul. Il avait été gracié pour être livré à la justice lorsque Isator avait pris le pouvoir. Cet homme était doué d’une intelligence et d’une culture beaucoup plus élevé que la plupart des autres centurins venant de son éducation e n grande partie ghule vu qu’il avait du « sang ghul » dans les veines : il était né d’une union de l’ancien tyran parasité avec une femme centurine. Un mariage forcé, bien entendu, puisque le niveau politique était moyenâgeux après que les Ghuls aient pris le contrôle de la planète. Ses capacités étaient bien au dessus de la moyenne et il n’avait pas conscience de tous ses pouvoirs. Il appris seulement à connaître ses pouvoir télépathique lorsqu’il tournait en rond dans sa cellule. Il avait perçu les messages ondulatoires des Zoliens qui tournait alors autour de la planète en préparant leurs plans d’attaque. Ainsi, il les avait aidé en méditant chaque soir pour émettre un maximum d’informations par l’intermédiaire de ses pensées. C’est pourquoi qu’encore une fois la mise en place d’un gouvernement Zolien sur Centuren fut tellement aisée. Helidié eut directement un poste haut placé lorsqu’il sortit de prison.

Helidié, avec une dizaine d’hommes, se rendit donc au temple en ruine où avait atterrit le vaisseau d’Isator, quelque part dans les Marches bleues. A leur arrivée, ils furent surpris de voir à qui ils avaient affaire. Isator, lui, ne comprenait pas ce que faisaient ces anciens hommes fidèles sous le commandement d’un prisonnier de guerre. Les soldats non plus ne comprenaient pas plus ce qui se passait, et ils ne purent qu’être spectateur d’un combat épique à la lame ionique (rappelons que cette arme devient le symbole officiel de l’armée centurine après la révolution) au sommet d’une pyramide en ruine au fin fond de la jungle, au crépuscule (j’ajoute des détails cinématographiques pour bien appuyé l’aspect visuel de cette scène absolument mythique.)

Le combat était désavantagé, car Helidié pouvait prévoir quelques secondes à l’avance les coups de son adversaire de par son don, que l’enseignement des Zoliens avait amplifié. Néanmoins, il n’en avait pas une maîtrise exceptionnelle, et Isator pouvait se défendre avec dextérité.

Là où tout se compliqua, ce fut quand les soldas s’en mêlèrent. L’un deux sortit sa lame et attaqua Helidié dans le dos, le blessant à l’épaule. A ce moment tous sortirent leurs armes et la pagaille générale, plus personne ne sachant qui était dans le camp de qui et pour qui ils se battaient.

L’arrivée d’Isator ne passa pas non plus inaperçue dans le camp des rebelles. Stickler Trash et une grande partie de ses hommes avait aussi pressentit un événement important dans cette venue inattendue dans l’atmosphère centurine. Il embarqua dans un vaisseau avec une trentaine de rebelles, et lorsqu’ils arrivèrent à la pyramide le combat battait son plein. Les belligérants eurent l’attention attirée par l’apparition soudaine du vaisseau, et Isator profita d’un dixième de seconde pour sauter au cou d’Helidié et le faire dégringoler au bord d’une des faces du bâtiment. Il r eut le cou brisé par un choc trop violent sur le bord d’un rocher. Isator, quant à lui, se fit transpercer par une lame dans le dos par l’un des soldats, qui ne savait plus trop pour qui il se battait. Il fut tellement surpris qu’il ne pu se défendre. Juste avant de mourir, il pu juste dégrafer sa cape et son veston pour dévoiler le tatouage impérial, preuve immuable de la légitimité de son règne. Stickler et ses hommes, dès qu’ils comprirent ce qui venait de se passer, firent feu sur tout le toit du bâtiment, ne différenciant pas les amis des ennemis. Ils enterrèrent ensuite le héros Centurin dans la même pyramide (Je vais développer prochainement cette partie qui peut s’avérer riche pour les quêtes futures.)

Ce fut le début de la deuxième révolution ouverte, qui fut dirigée par Stickler Trash, et qui allait prendre à peu près la même tournure que la première. Sauf qu’après quelques jours, alors que les rebelles atteignait Centuren-city, le colonel G. fut officiellement mandaté de lever les troupes pour anéantir les rebelles. Celui-ci emmena son armée qui avait gagné en équipement technologique grâce aux Zolien face au campement des révolutionnaires et le massacre commença. Le soir, les pertes étaient tellement énormes des deux côtés que Stickler demanda un arrêt des combats pour pouvoir parler au colonel G. (Il faut savoir que les guerres centurines ont gardé une certaine logique épique que l’on peut comparer aux combats contés dans la mythologie grecque.)

Mais personne ne put répondre à sa demande, car en effet le colonel G. était introuvable dans le campement impérial. Les combats furent stoppé et lorsque le sous commandant centurin retourna au palais impérial au coeur de Centuren city il fut sidéré : il retrouva dans la salle stratégique le corps Zolien de l’imposteur (sous son état zolien) et à côté celui du colonel, mort par strangulation. Il avait eu le temps d’enfoncer son poignard dans le centre nerveux de la bestiole. Personne ne comprit jamais ce qui c’était passé. En fait, le colonel G. avait compris après avoir envoyé ses hommes qu’il se trompait depuis le début (c’était difficile pour lui de l’admettre car il avait gagné en position depuis que le faux Isator était au pouvoir, cela ne le dérangeait donc pas plus que ça.) Il se dirigea alors immédiatement au palais pour être confronté à celui qu’il avait servi stupidement ces trois dernières années. Il lui suffit de croiser son regard pour comprendre la supercherie et il s’était jeté sur lui immédiatement. Le Zolien fut tellement surpris qu’il n’eu le temps de se transformer et d’attraper son adversaire au cou que trop tard.

Le gouvernement capitula tout de suite et Stickler Trash fut mis au pouvoir. Les Zoliens ne réagirent pas car c’était au même moment qu’il y eu le double soulèvement de robots et de vampyrs. Double soulèvement qui ne toucha en rien Centuren, retardé technologiquement au niveau de la robotique et n’abritant au final que pas ou très peu de Vampyrs à la surface de son globe.

Stickler eut le temps d’organiser l’implantation d’un système démocratique de base. Il fut lui même réélu par les Centurins, qui avait du mal à comprendre ce nouveau système. La démocratie était un concept tout à fait nouveau pour eux. La situation se stabilisa quelque peu durant le règne de Stickler qui choisi une chambre de 19 conseillers pour gouverner. Le système était simple et fonctionnait relativement bien.

Stickler mourut d’un accident de vaisseau lors d’un voyage diplomatique dans le Grifor. Une partie du conseil fut réélu, avec quelques nouvelles têtes. Cela fonctionnait maintenant avec l’élection de 20 conseillers tous les 5 ans ( cette période étant celle du règne de Stickler, de la création du conseil à sa mort.)

Centuren

  • Noms : Centuren
  • Etoile : Centaure
  • Période : 150 jours
  • Durée d´une journée : 14 h terrestre
  • Diamètre : 18500 km
  • Températures : -10°C
  • Proportion continent/océan : 30% d´océan
  • Satellites : aucun

Centuren est une planète d´une taille assez importante et plutôt froide. Son relief est très plat.

Le peuple de Centuren est un peu rude et méfiant. Comme tout les peuples du Centaure, l\’OC et dont l\’Empire de Métallah s\’y sont très peu interessé, il est donc resté quelque peu à l\’écart des autres peuples. ’,

La vie sur cette planète est des plus classiques et rien n\’a guere évolué depuis la chute de l\’Empire de Métallah

Quelques corrections et ajouts prochainements…

Toliman

Voir Cartes de Toliman :

Toliman appelé aussi Centaure est une des planètes les plus exotiques de l´univers. La variété de ses climats, de ses reliefs,…

Noms : Toliman, le pied du Centaure

  • Etoile : centaure
  • Période : 270 j

*Durée d´une journée : 23 h terrestre

  • Diamètre : 9650 km
  • Températures : 18 °C
  • Proportion continent/océan : 56 % de la surface recouvert par les océans
  • Satellites : Lim

Lim

  • Noms : Lim
  • Etoile : Centaure
  • Diamètre : 3580 km
  • Températures : 10 °C
  • Proportion continent/océan : 1% d´eau

Lim est la lune de Toliman. C´est une lune d´une taille assez importante. Depuis peu elle est touchée par une étrange maladie surement apporté par les ghuls qui ont fait de cette planète une de leurs colonies. Ainsi les ghuls gardent un contrôle sur Toliman..

Le peuple de Lim est très proche des peuples de Toliman et de Centuren. Mais ce peuple est depuis quelques années touché par une affreuse maladie apporté vraisemblement par les ghuls. ’,

D\’après les scientifiques cette maladie causerait énormément de dégats car les habitants de Lim ne présenteraient pas les défenses humunitaires adéquates. Les ghuls d\’ailleurs l\’ont compris très tôt car même les hotes de Lim après parasitage mourraient rapidement, mais n\’ont pu rien faire… Selon les premières analyses seuls les jeunes adultes sont touchés par cette maladie proche de la grippe car l\’organisme à partir d\’un certain age ne semble plus élaborer les anticorps nécessaires…

Le plus étonnant est que cette grippe est des plus classiques et que bien d\’autres peuples cotoyés avant et après par les ghuls y ont survécu