Archives pour la catégorie Magellan

Maan et Trieg

Trieg, lune de Maan gravitetrès lentement autour et de ce fait se trouve toujours dans l’ombre de la planète. Ancien refuge de Vampires très anciens. Les Guerres Noires ont changé la donne. Si des survivants Vampires s’y terrent, ce petit monde a été colonisé par le peuple de Maan qui exploite désormais son sous-sol et étudie les propriétés d’une fleur étrange, l’hémoflore, une plante qui a la particularité de produire une sève capable de remplacer universellement le sang humain. Sa culture pour l’insdustrie pharmaceutique en fait une ressource très convoitée et lucrative.

Suite à un ancien traité de paix, les vampires ont droit des réserves disséminées sur la planète en fonction des clans auxquels ils appartiennent, où ils peuvent faire ce que bon leur semble. Toutefois la découpe géographique des réserves les exclue en grande partie des champs d’hémoflores qui constituent une source de nourriture pour eux. Aussi doivent-ils chasser pour se nourrir et pâtir de représailles s’ils s’en prennent à des humains en dehors de leur réserve.

Trieg est donc assimilée à Maan qui a gagné en puissance étant à l’écart de Magel durant les grandes batailles, elle a été relativement préservée même si la population a beaucoup souffert comme toutes les autres, elle a toutefois eu l’opportunité de se préparer et de mettre ses populations à l’abri alors que la guerre faisait rage sur Magel.

Magel et Lema

En fait je vois des relations assez complexes entre Magel et Lema. Magel est une planète divisée qui vit sur les reliquats d’une gloire passée qu’elle essaye de faire renaître. Les grandes guildes mafieuses sont divisées, les négociants et grands commerçant au long cours sont éparpillés, le pouvoir de l’empereur est devenu quasi symbolique et n’aurait aucune valeur si le Peuple de la Mer ne le soutenait plus…

Toutefois les commerçants savent se liguer quand il est dans l’intérêt de tous d’en finir avec une menace qui plane sur leurs intérêts. Les pirates de Lema sont une telle menace. Aussi entreprennent-ils régulièrement de faire abroger la loi qui donnent l’immunité aux pirates mouillant à Lema en échange de la possibilité pour les commerçants de ne pas être pourchassés dans le proche espace de Magel. Ce qui ne les empêchent pas de les prendre en chasse à la frontière… Et de faire de nombreux dégâts dans leur chiffre d’affaire. Sans parler de la perte en hommes qualifiés et en astronefs.

Mais de l’autre côté, les mafias de Magel qui entreitennent de nombreux commerces avec les mafias de Lema oeuvrent aussi de leur côté pour que ce traité ne soit pas abrogé.

Des complots sont donc sans cesse montés des assassinats, des enlèvements, soudoiements, que ce soit sur Lema, ou dans les différents royaumes de Magel. Des opérations commandants des frappes tactiques et des attentats sont sans cesse perpétrés, contribuant à maintenir la situation de division générale actuelle.

Relations inter Magellans

Officiellement, Maan prête toujours allégeance à Magel, mais dans les faits, la petite planète s’est grandement affranchie de l’Empire Magellien en favorisant sa croissance économique et la création et le développement de ses propres entreprises et consortiums.

Depuis les troubles qui ont suivis les guerres du chaos, Maan ne verse plus de tribut à l’Empire mais ne se déclare pas officiellement indépendante, consciente qu’elle pourrait faire figure de bouc-émissaire sur Magel, qui pourrait alors s’unir pour aller mener une guerre que Maan sait qu’elle n’est sans doute pas en mesure de gagner.

Maan a donc tout à gagner à maintenir une situation de conflit permanent sur Magel pour s’assurer la pérénité de son fonctionnement et sa croissance économique forte. Il se pourrait donc que Maan intrigue sur Magel par l’intermédiaires d’agents à différents niveau, mais aussi par rapport à Lema qui a son rôle à jouer dans la situation actuelle de Magel.

Trieg est le grand point de friction entre la couronne de Maan et Magel, la « Perle Noire » comme on la surnomme depuis la découverte récente de la richesse de son sous-sol et ses champs d’hémoflore en font une zone de la galaxie extrêmement convoitée par les différents groupes commerciaux magelliens et maanais. Et si les politiciens pratiquent la langue de bois au sujet de ce planétoïde, les entreprises étrangères à Maan n’en

Trieg

Régime : sous tutelle de Maan Dirigeant : Seigneur Nazgûl Paysage : Relief plat et désolé, plongé dans une nuit perpétuelle car Trieg gravite dans l’ombre de Maan. On y trouve de profonds fleuves et de grands canaux où l’eau coule en abondance, semblant venir de sources thermales. Il existe de nombreuses grottes souterraines, la plupart inexplorées, où l’on fait pousser l’hémoflore, une fleure de couleur sanguine très fragile et délicate qui ne peut pousser que sur Trieg et dont le liquide contenu dans le fruit aurait les mêmes propriétés que l’hémoglobine, un grand espoir pour les Vampyrs établis sur Trieg. Description : Cette lune est apparue à la suite de la destruction de la Lune Noire (super ADM de Magel), on a avancé comme hypothèse que le phénomène dimensionnel en ayant suivi aurait créé spontanément de la matière puis on a avancé que Trieg serait en fait issue d’une autre dimension, étrange coïncidence elle a la même composition chimique que Maan. On lui a donné le nom de l’astronome de Maan qui l’a découverte en premier, la princesse Oriane l’a ensuite revendiquée comme propriété de Maan. Sa capitale est Nosgoth, une métropole d’architecture néo-gothique construite sur les ruines d’une cité antique, quelques villes sont également en cours de construction sur Trieg près d’autres ruines, il est d’ailleurs étrange que les colons choisissent de s’établir dans de tels endroits. Elle est dirigée par le seigneur Nazgûl, un vampyr nommé au poste d’administrateur par la princesse Oriane, il réside dans un palais construit sur les restes d’un ancien temple. On trouve à certains endroits de Trieg d’étranges stèles dont certaines recouvertes d’inscriptions en partie effacées par le temps, apparemment cette lune aurait été ravagée par une terrible catastrophe. La plupart des colons qui viennent s’installer sur Trieg sont originaires de Maan mais il y a une importante communauté vampyre qui a fui Mufrid et Alamak du temps de la répression des chasseurs de vampyrs. Fait étrange, les Zoliens ne peuvent se rendre sur cette lune car quelque chose là-bas les rend profondément malades…

Histoire et contexte

Trieg devint un bastion des Vampires durant la Guerre Noire. La vaste offensive sur Magel fut repoussée par la coalition magelienne qui, enhardie par ses victoires enfonça les lignes ennemies jusque sur Trieg. Les Vampires divisés de l’intérieur ne purent s’organiser et furent vaincus, et majoritairement massacrés.

Les Vampires fidèles au Roi William 1er qui se dressait contre les volontés hégémoniques de Darkness sur l’Univers furent épargnées et signèrent des traités de paix avec les instances Mageliennes et Maanaises pour occuper certains territoires de Trieg dont la nuit perpétuelle était un refuge idéal pour ceux de leur race, formant par là même, un grand nombre de nouvelles tribus plus petites que les anciens clans. Affaiblis et coupés de leur suzerain par une loi leur interdisant la possession d’un vaisseau ou tout transport spatial vers d’autres mondes.

Magel, exsangue dut rapatrier ses forces pour reconstruire sa civilisation, laissant Trieg inoccupée. Mais elle ne resta pas longtemps inoccupée, Maan l’intégrant vite dans son girond pour éviter de laisser sa lune risquer de devenir un nouveau front Vampire. Mais le véritable motif était l’appropriation des minerais de différents métaux dont Trieg s’est révélée richement pourvue, des champs d’hémoflores et l’études de celles-ci en vu de développer l’industrie pharmaceutique. Les Vampires furent chassés de leurs terres où l’on « négocia » leur déplacement vers d’autres terres dépourvues d’hémoflores ou de minerai, les rebelles étant abattus sans remords, la rancune contre cette race étant encore fraîche dans les mémoires. Les captures de Vampires pour des recherches médicales n’étant pas rares bien qu’officiellement niées par les entreprises pharmaceutiques de Maan. Les vampires dépossédés des hémoflores, doivent chasser pour survivre et se sustenter en sang chaud. Quitte à sortir de leurs réserves et assassiner des humains esseulés, donnant prétexte à des représailles.

Les pionniers arrivèrent en masse créant dans les ruines de style gothiques des anciennes cités Vampires de nouvelles villes intégrant les nouveaux bâtiments aux anciennes constructions. Et un grand spatioport civile et militaire a été construit.

Géographie et climat

Géographie

Trieg est une planète possédant très peu d’eau. Une seule grande mer ne recouvrant que 15% de la lune et absolument dénué d’île. On dénombre quelques cours d’eau, mais dans l’ensemble le petit corps céleste est surtout composé d’un grand continent qui prend quasiment toute la surface. La végétation de Trieg est étrange. De grandes steppes recouvrent sa surface mais aux environs des cours d’eau et dans les marais se déroulent de vastes forêts uniques dans tout l’univers puisqu’ils n’utilisent pas la photosynthèse pour respirer et se nourrir, mais un procédé équivalent qui ne produit pas d’oxygène. On pense en fait que Trieg n’a pas toujours été plongée dans la nuit et qu’à une période une vaste forêt de végétaux diurnes ont produit l’oxygène de l’atmosphère. Une brutale modification de son orbite a fait mourir la plupart de la vie végétale de la planète et provoqué une mutation de la minorité à avoir survécue. Une autre théorie est qu’à un moment de l’histoire plongée dans l’oublie, les vampires formant un puissant empire dans l’univers ont trouvé un moyen de changer l’orbite de la planète de façon artificielle pour la rendre propice à leur développement. Ils auraient ensuite développé cette végétation spécifique pour faire de l’engrais pour le sol et développer la culture de l’hémoflore. Il semblerait en effet que le sol de Trieg soit le seul où puisse se développer cette plante pour une raison que l’on ignore. Il y a peu de relief sur la planète à part une chaîne de montagne dans l’hémisphère nord et bordant la mer appelée Mer d’Encre. La capitale de Trieg est Asgaranthe, située sur l’équateur de la planète et bâtie aux antipodes de Nosgoth, l’ancienne capitale aujourd’hui éclipsée bien qu’en développement constant.

Climat

Le climat est sujet à un effet de serre causé d’une part par la production de dioxyde de carbone par la végétation et d’autre par par la pollution des industries pharmaceutiques et minières, dont résulte un climat chaud et humide assimilable à un climat tropical homogène sur l’ensemble de la lune. Pas de confrontation de masses d’air chaud et d’air froid donc pas d’ouragan, même si le vent existe sur Trieg du fait de l’influence magnétique de Maan.

Peuple et gouvernement

Peuple

Essentiellement composé de colons de Maan et d’une minorité de vampires, Trieg attire aussi énormément de gens de toutes provenances de par son grand besoin de main d’œuvre ouvrière dans les usines pharmaceutiques et les exploitations minières. Promettant en contre-partie d’une vie difficile dans une nuit éternelle, des compensations financières et des logements de fonction dans d’immenses quartiers ouvriers autour des villes.

Gouvernement

Trieg est une extension de la couronne de Maan, divisée en trois régions dirigées par un député siégeant au Parlement de Maan.

Economie

Trieg est en plein développement économique de par son industrie pharmaceutique et son industrie minière qui s’avère très prospère. Trieg apporte ainsi une grande contribution au PIB de Maan.

Technologie

Les technologies développées sur Maan sont principalement les industries pharmaceutiques et biologiques ainsi que les technologies touchant à la production minière mais aussi à la purification de l’eau pour compenser le manque d’eau sur la planète. Le non renouvellement de l’oxygène de la planète commence également à être problématique et le gouvernement songe à se tourner vers la recherche de procédés de production d’oxygène de façon massive, pour ne pas devenir dépendant de rapports trop étroits avec le Projet Terre qui possède déjà cette technologie.

Militaire

Trieg est une base arrière de la flotte de Maan. Outre ce fait, Trieg possède aussi des armes conventionnelles à U.V. pour contenir les débordements vampires.

Magel

Population : 10 milliards d’habitants Capitale : Ahzuwd Régime : sous tutelle ghule provisoire Dirigeant : Seigneur Tezcat

  • Paysage : Assez semblable à celui de la Terre bien que la température y soit un peu plus fraîche. La région la plus densément peuplée est celle d’Ahzuwd (cf. carte sur le site) avec au sud (non visible sur la carte) la Voie Côtière s’étendant le long d’un vaste océan.

Beaucoup de satellites et de stations orbitales de toutes sortes (habitations, commerciales, scientifiques, militaires, etc.) dont une hébergeant plus d’un million d’habitants.

  • Description : Cette planète est l’une des plus développées de l’Univers, elle est connue pour la qualité de ses vaisseaux, la puissance (déclinante) de son économie qu’elle devait principalement à l’OC et ses explorations.
  • Villes importantes :

Ahzuwd Mégalopole de près de 30 millions d’habitants, très développée et oppressante par sa démesure. Elle est découpée en 9 secteurs principaux disposant pour 8 secteurs de leur propre astroport. Le quartier de l’Eclipse est situé dans l’ombre permanente de gratte-ciel et est considéré comme étant le repère de la Mafia locale et en règle générale de tous ceux qui souhaitent se faire oublier, la police s’y rend rarement. Le quartier des Affaires est l’équivalent de Manhattan ou de la City de Londres, les grandes multinationales de la galaxie y ont leur siège, c’est également là que se trouve le gigantesque complexe de l’OC dont on peut apercevoir au loin les tours se détacher des autres gratte-ciel. Le quartier de la Couronne est quant à lui fréquenté par la noblesse impériale, on y trouve le Palais Impérial d’inspiration gothique, la tour des Inquisiteurs d’Ahzuwd et la plupart des grandes administrations et des ministères magellans. Alicarne Métropole de 5 millions d’habitants située le long de la Voie Côtière de l’autre côté de la longue chaîne montagneuse de Calmka. Anciennement ville franche propriété de l’OC, elle fut ensuite remise au terme d’un traité de paix au Peuple de la Mer qui l’administre encore aujourd’hui. C’est une ville essentiellement tournée vers la pêche et le tourisme, elle est le siège d’Overseas Tour. Elle est dirigée par Khandar, un grand chef tribal très respecté par les siens pour ses faits d’armes. Elle a accueilli beaucoup d’immigrés du Peuple de la Mer depuis qu’elle lui appartient et souffre de surpopulation et de chômage. Arima Métropole s’étendant sur une île située dans un grand archipel dans le principal océan de Magel. L’île compte environ 10 millions d’habitants, c’est la capitale du Peuple de la Mer. Les bâtiments sont peu élevés et l’architecture traditionnelle rustique fait penser à des habitations polynésiennes mais en plus moderne. Il y a beaucoup de palmiers et de grandes plages de sable blanc s’étendant à perte de vue. Elle est dirigée par le roi Nerrey, souverain du Peuple de la Mer.La vie y est douce et calme mais la population est assez pauvre par rapport au reste de Magel, la famine a souvent poussé la population à l’exil par le passé. Calmka Métropole de 10 millions d’habitants située au sud-ouest d’Ahzuwd dans une zone montagneuse. Son architecture est de type néo-féodale, la plupart des bâtiments datent du Moyen-Age de Magel et les rues sont assez étroites, on y circule encore souvent à cheval. La cité est tout de même moderne et entourée de hautes murailles la séparant de ses faubourgs. Elle est dirigée par une reine, la couronnale Morane qui dispose d’une armée de mages de combats réputée partout à travers Magel. Un festival de magie est organisé chaque année. Les montagnes entourant la ville sont souvent enneigées et très dangereuses, fréquentées par les membres de la Guilde des Esclavagistes de Calmka qui capturent les voyageurs imprudents. Nyt Métropole de 10 millions d’habitants située au sud-est d’Ahzuwd au bord du grand lac de Nyt. Il s’agit d’une cité lacustre moderne et romantique à l’architecture semblable à Venise avec de nombreux ponts, on y circule beaucoup le long de ses vastes canaux. Une partie de la cité est construite sur pilotis, s’étendant jusqu’à un grand phare qui sert en fait de tour de contrôle pour l’astroport de la ville. Elle est dirigée par une reine, la doge Astrid qui dispose d’une flotte de vaisseaux connus pour leur vitesse et leur force de frappe. Un grand carnaval est organisé chaque année (mois de février-mars). Un quartier nommé les Bas-fonds est le repaire de la pègre et en particulier des membres de la Guilde des Voleurs de Nyt, on peut à peu près tout y trouver mais on est pas sûr d’en ressortir vivant, la police s’y rend rarement.

La Guerre Noire toucha durement Magel. Nœud de nombreuses intrigues politiques et dissensions entre différentes organisations plus ou moins occultes, la société de cette planète vit le lien ténu qui la maintenait unie, voler en éclat. Après le départ officieux de Loki au bénéfice de l’Empereur Duncan à la tête du Consortium, les tensions montèrent encore d’un cran alors que la guerre contre le Peuple de la Mer faisait rage. Puis la Guerre d’Ombre et la guerre de Métal éclatèrent. Et à l’obscurité et au fer succédèrent le sang et les larmes. Un vent de panique finit par disloquer les patries, et à l’aube d’une nouvelle ère, Magel était retournée à un féodalisme primaire. Tandis que le Consortium s’était divisé en plusieurs entités commerciales. Certaines légales, d’autres affiliées à la piraterie. Les Inquisiteurs et les Mages de Calmka perdirent subitement leur puissance magique alors que le fantôme à la tête des Inquisiteurs retourna, dit-on, aux limbes dans des circonstances mystérieuses. Toutefois, bien qu’affaiblis, ils s’unirent à des organisations occultes, mafieuses pour garder de l’influence sur ce monde. De même pour la Confrérie des Glaces qui conserva une grande influence chez le Peuple de la Mer après l’aide qu’elle apporta à ce Peuple durant la guerre contre Calmka et ses alliés. C’est sans doute l’ordre de mages à avoir le moins évolué après les différentes guerres. Les Seigneurs de l’Ombre s’éclatèrent en différents groupes, après avoir été tour à tour privés de Loki et de Zéfrée à leur tête, des groupes à l’idéologie différente et gardant chacun une partie des pouvoirs donnés par Loki avant la grande évaporation des fluides magiques. La nouvelle situation bénéficia grandement aux Guildes mafieuses de Magel dont les Voleurs de Nyt qui s’éclatèrent sur toute la planète tout en gardant une entente cordiale entre ses différentes factions. Les Esclavagistes de Calmka, autrefois alliés des Voleurs à l’occasion de la guerre contre le Peuple de la Mer durent se replier à l’intérieur des terres et abandonner les montagnes de Calmka fief séculaire de cette organisation. La nécessité de ce changement de territoire déclencha une guerre mafieuse entre les deux Guildes devenues concurrentes. Une guerre qui fait toujours rage à ce jour et dont les populations des différents royaumes font régulièrement les frais. Une guerre émergée mais aussi en grande partie souterraine en jeu d’influence et de corruption à travers les différents royaumes.

Géographie

Planète autrefois fertile, à l’environnement proche de celui de la Terre avant qu’elle ne soit détruite, Magel a profondément pâtie des guerres qui se sont succédé sur son sol. Armes chimiques, biologiques, déchaînement d’énergies magiques, provoquèrent de grandes et rapides mutations dans la flore et la faune, notamment dans les anciennes zones de combat proches des océans. La végétation est devenue hostile en grande partie et d’étranges animaux hantent les jungles recouvrant le littorale, tandis que le ciel autrefois bleu est désormais mauve et irisé, effet secondaire de l’utilisation d’une arme aujourd’hui oubliée mais qui modifia la structure de l’atmosphère de manière notable sans pour autant la rendre toxique pour l’homme (l’oxygène et le gaz carbonique sont toujours en quantité suffisante, ce sont les molécules d’azote qui semblent avoir été modifiées). La capitale est toujours Azhuwd, ville détruite en grande partie mais reconstruite depuis sous l’impulsion des descendants de l’empereur après les guerres du chaos. Forcément moins high tech que dans son passé glorieux, mais toutefois munie d’une architecture s’élançant vers le ciel et de puissantes défenses, symboles du pouvoir impérial. Mais la splendeur d’Azhuwd a désormais des rivales dont la cité lacustre de Nyt et Alicarne, ainsi que la capitale du Peuple de la Mer aujourd’hui reconstruite, ressurgie de ses cendres et rebaptisée Jaheira, en souvenir de la légendaire femme de Loki dit souvent le malheureux mais ici plutôt connu comme le Valeureux qui fut frappée d’un destin tragique à force de sacrifices envers son peuple. Calmka a elle, perdu son rayonnement, annexée par le Peuple de la Mer qui la tient toujours d’une main de fer depuis 200 ans. La loi martiale n’ayant jamais été levée dans cette ville où malgré tout, une résistance de plus en plus grande semble émerger…

Politique

Politiquement, Magel est plongé dans un imbroglio de petits royaumes se faisant la guerre régulièrement pour agrandir leur territoire ou leur influence dans un jeu complexe d’alliances officielles et officieuses, de trahisons. Bref, la grande et puissante nation que fut Magel est plongée dans un régime féodal des plus primaires. Les guerres avaient fait beaucoup de perte parmi l’aristocratie de ce monde et en fait de nombreux « royaumes » sont en réalité des républiques ou d’autres sortes de régimes. Mais la plupart reste tenue par des seigneurs Magelliens ou de hardis leaders qui se sont arrogé le titre de noblesse en ces temps troubles. En cas d’agression extérieure, ils sont censés se réunir sous la seule bannière de l’empereur, descendant du légendaire Duncan dont le fief se situe sur l’ancien royaume d’Azhuwd. Mais la perte de pouvoir et d’influence de l’empire sur d’autres fiefs font de l’empereur l’égal d’autres puissants royaumes comme Nyt ou celui du Peuple de la Mer qui détient le contrôle de toutes les mers et de tous les ports. Un rapport d’égalité qui incite de plus en plus certains royaumes à ne plus reconnaître le serment d’allégeance à l’empereur. Le Conseil des Seigneurs d’Azhuwd qui est censé édicté les lois qui régissent la planète n’est pratiquement plus utilisé depuis la vague de chaos qui a secoué l’Univers hormis pour des périls menaçant l’ensemble de la planète. La plupart des fiefs édictant leurs propres lois. L’empereur bénéficie toutefois du soutien du Peuple de la Mer traditionnellement très fidèle à l’empire à cause de l’aide apportée par Duncan et Loki lors des différentes guerres à leur peuple, tel qu’il est recensé et noté dans les Chroniques des Marées Sanglantes rédigées par Hardurio le Téméraire, frère de Jaheira et second fils de Khandar le Brave pendant les événements sombres.

Economie et technologie

Magel mit du temps à se remettre de la tourmente au cœur de laquelle elle fut prise. Toutefois, les commerçants magelliens ont toujours eu de la ressource et du ressort. Les anciens membres du Consortium relevèrent la tête au lendemain de la guerre. Hagards, dispersés, et divisés par des différents idéologiques ou politiques, ils n’ont jamais pu s’entendre et refonder une nouvelle Organisation du Commerce ou un nouveau Consortium. Mais plusieurs alliances commerciales de tailles différentes se sont créées et se font une concurrence acharnée à l’image de celle qui oppose les royaumes de la planète : sans merci et ne reculant devant aucun moyen. Si les légendaires vaisseaux du passé ont définitivement été perdus, le peuple de la planète a toutefois hérité d’un grand savoir-faire en matière de construction et de réparation de vaisseaux intra et inter système, voire intergalactique pour les plus gros. On est malgré tout très loin de ce que furent les anciens vaisseaux et les plus rapides des supraluminiques mettent un mois pour rejoindre le Sculpteur là où, disent les anciens au fait des légendes du passé, il ne fallait que quelques secondes de voyage. Mais les scientifiques sont très sceptiques sur ces légendes qui tiennent plus pour eux du conte pour enfants et de plus les vaisseaux de conception magellienne sont déjà deux fois plus rapides que les autres vaisseaux. Magel est donc la seule planète à disposer encore d’un nombre assez important (800 tous types confondus) de vaisseaux pour commercer avec d’autres planètes, dans d’autres systèmes ou d’autres galaxies, amenant une certaine prospérité économique qui est toutefois parasitée par les guerres intestines entre royaumes et organisations. Le commerce de vaisseau est prohibé par l’Empire pour empêcher d’autres mondes de se doter d’une flotte capable de concurrencer la flotte magellienne. Mais l’Empire n’a que peu d’autorités et certains royaumes se laissent séduire par de l’argent facilement gagné. Certains ingénieurs se laissent aussi tenter par l’appât du gain et émigrent vers d’autres mondes ou rejoignent des arsenaux clandestins de pirates sur la face cachée de Lema ou ailleurs.

Force militaire

Chaque royaume dispose d’une armée formée et aguerrie d’engagés mais aussi de mercenaires, ainsi que de quelques vaisseaux atmosphériques. Les royaumes les plus puissants disposent même de vaisseaux militaires proche espace pour les guerres inter royaume, jalousement gardés dans des arsenaux-bunkers secrets dont ils se servent pour tenir à distance les voisins belliqueux. Une force de dissuasion bien ténue face aux alliances passées entre les royaumes et certaines organisations commerciales, de pirates ou mafieuses. Les organisations commerciales possèdent en effet chacune des vaisseaux équipés pour le combat spatial et espace-sol pour combattre les pirates et organisations ennemies et leurs alliés. Toutefois les organisations commerciales ne s’engagent que rarement dans les conflits politiques à moins d’y voir un intérêt suffisant ou de négocier un prix que peu de royaumes se sentent prêts à payer. De toute façon les organisations commerciales ont tout intérêt à laisser les royaumes régler leurs problèmes entre eux et à maintenir cet état de conflit perpétuel dont elles bénéficient en leur vendant des armes.

Lema

Population : < 50 millions d’habitants Capitale : ? Situation : lune de Magel Régime : sous tutelle de Magel Dirigeant : ? Paysage : Un vaste océan principal avec de nombreux archipels. Description : Cette lune est la destination touristique la plus prisée des habitants de Magel mais aussi une sorte de grand Las Vegas avec ses casinos à profusion. C’est également le repaire des célèbres Pirates de la Galaxie de Magellan connus partout à travers l’Univers. Lema est très fréquentée par les voyageurs en transit et les pilotes qui y font halte le temps de faire réviser leur vaisseau et le plein de carburant.

Historique et contexte

Lema est le satellite de Magel. Dans les temps d’avant le trouble, il s’agissait d’une sorte de zone de non droit aux mains des pirates et notamment des pirates ghuls. Et puis le chaos s’est abattu sur ce monde comme sur les autres. D’abord une série de violentes explosions puis des bombardements de vaisseaux d’une technologie inconnus subitement apparus ont ravager la plupart des installations des pirates, alors que ceux-ci s’étaient engagés dans la guerre contre le Peuple de la Mer et le Consortium. Une attaque plus tard imputée à de mystérieux moines semblant surgir de l’ombre, guidés par un chef doté d’une capuche abaissée sur un masque de métal noir. Cette première flambée de violence porta un rude coup aux habitants de Lema. Mais elle n’était que le prélude de plus grands périls. Aux affres de la guerre civile, succédèrent ceux de l’invasion Vampire. Car la guerre contre le Peuple de la Mer qui déchira les peuples de Magel et Lema, ourdie dans l’ombre par Lazarus n’était que la première phase de l’invasion de ces créatures de la nuit. Il arrivèrent dans leur puissante flotte de vaisseaux d’une technologie étrange, et ils massacrèrent la population, vampirisant les meilleurs soldats pour venir grossir leurs propres rangs. Ensuite la mémoire des hommes se fait plus confuse. Peu de textes ont été écrits par les historiens à cette époque trouble. On sait juste qu’une grande bataille eu lieu. Que le fléau de métal finit à son tour par venir toucher cette contrée de l’Univers. Et que les choses sombrèrent dans la plus grande confusion. Les vampyrs, les humains et les robots se battant les uns contre les autres. Diverses alliances se faisant et se défaisant. Lema fut alors le théâtre de nombreuses batailles, puis les combats se détournèrent de cette lune pour venir toucher Magel de plein fouet. Lema devint alors un refuge pour de nombreuses personnes. Survivants ghuls, pirates, déserteurs, civils, … Des vagues d’exode venues de Magel mais également de systèmes plus lointains vinrent grossir la population de réfugiés qui tomba rapidement dans l’anarchie la plus complète. La panique, le manque de vivres, soutinrent ce retour à l’animalité primaire d’êtres meurtris, traumatisés par la guerre. Les pirates, étaient les mieux organisés. Aussi prirent-ils rapidement le contrôle de la situation et ramenèrent l’ordre avec des méthodes parfois discutables. A l’image de Cérès, Lema est donc devenue un important port d’attache pour les pires canailles de l’Univers connu. Sauf que là, la planète est directement administrée par les pirates. Qui se sont rassemblés en différentes guildes qui tiennent régulièrement conseil en vue de maintenir leur main mise sur la planète mais surtout se partager le gâteau qui donne fréquemment lieu à des rivalités exacerbées pouvant aller jusqu’à des guerres de gangs, voire des guerres tout court. Une fragile trêve est régulièrement négociée et mise en place par la force des choses. En effet, les différents conglomérats commerciaux magelliens mènent régulirement des opérations de pacification sur les installation pirates qui nuisent à leurs activités. Et ce malgré un accord signé avec l’empereur il y a 250 qui fait de Lema une terre d’asile pour les pirates compte tenu de leurs hauts faits durant la guerre du chaos, et l’aide qu’ils ont apporté, souvent en sacrifiant leur propre vie, aux forces magelliennes contre les différents agresseurs qu’ils durent combattre. Ce décret est d’ailleurs sans cesse remis en cause par les lobbies commerciaux de Magel qui tentent de le faire abroger en achetant des proches de l’empereur.

Géographie

La surface de Lema est désormais pleine de cicatrices, de scoris de la guerre passée. De nombreux cratères témoignagnent de la violence des combats. Les ruines parsèment sa surface. Toutefois une grande ville a été rebâtie en grande partie avec les débris des vaisseaux de guerre écrasés à sa surface et les carcasses de véhicules de combat terrestres. Les bâtiments les plus récents sont eux contruits avec de la matière première traitée et non plus avec des matériaux de récupération. Témoignant de la récente évolution. Cette ville n’a pas vraiment de nom officiellement. Mais le chaos et le désordre qui y règnent lui ont valu le surnom de Pandémonium. C’est dans cette cité du vice qui rendrait Cérès presque civilisée que sont rassemblées les principales guildes pirates de tous poils qui se partagent la ville en territoires mal définis et souvent variables suivant les aléas des rixes qui les opposent. Celui qui s’aventure dans cette ville sait qu’à tout instant sa propre vie est en danger, mais qu’il pourra aussi y trouver tout ce que les mondes plus « ordonnés » n’autorisent pas. Organes dérobés, armes illégales, esclaves, drogues, et contrats si le métier de la personne en question est d’en éliminer d’autres ou de dérober des choses…

Population et gouvernement

Population

La population est extrêmement cosmopolite du fait des multiples exodes qui ont émaillé les grandes guerres et la période de désordre qui s’ensuivit. Ghuls, humains, et même schés, de très nombreuses espèces intelligentes. Elle est composée essentiellement de malfrats, de prostituées, de mercenaires et d’assassins et de gibiers de potence recherchés par de nombreux gouvernements. Mais aussi de nombreux anonymes qui tiennent à le rester, de passage pour des affaires qu’ils tiennent à garder à l’abri des regards. Les mafiats de Magel ont de nombreux liens avec celles présentes sur Lema, et même certains nobles venus recruter des soldats expérimentés pour renforcer leurs propres forces dans les guéguerres incessantes que se livrent les grands seigneurs.

Gouvernement

La particularité de Lema est qu’il n’y a pas de gouvernement à proprement parler. Les principales guildes de Pirates se réunissent de temps en temps pour gérer des conflits, guerres de territoires ou autres affaires pressantes dans un lieu appelé Zone Neutre, une salle spécialement construite non pas en matériaux de récupérations mais avec des matériaux neufs. Les pirates devant le chaos régnant ont ressenti la nécessité de créer un lieu neutre pour se réunir. Aussi se sont-ils unis à cette occasion pour construire ce bâtiment et mettre tous les moyens en oeuvre pour le protéger. Ils ont signé un accord dit « de sang », le seul accord respectable par un pirate selon leur code d’honneur. Il n’y a pas vraiment de loi en dehors de ce code sur Lema et dans le Pandémonium en particulier puisqu’il s’agit d’une zone de non-droit total.

Economie

L’économie de Lema est bien enteude entièrement fondée sur le marché noir, et les diverses activités criminelles de ses habitants. Chacun verse un tribut aux guildes pirates dont ils dépendent pour assurer leur protection, un raquette organisé et généralisé mais qui ne pénalise pas plus la population que des impôts à payer… Même si les impayés sont plus sévèrement punis. Une zone industrielle est aussi présente fabriquant nombre de matériels prohibés dans les autres mondes.

Technologie

Lema ne bénéficie pas de technologies particulières hormis les vaisseaux dotés de rayons tracteurs et les transcables permettant le transport de troupes directement à l’intérieur des vaisseaux développés spécialement par eux permettant les abordages. Sinon ils disposent de vaisseaux et d’armes d’origines très variées saisies lors des abordages et d’armes illégales fabriquées aux alentours de Pandémonium.

Militaire

Militairement, Lema est tout simplement la plus grande concentration de vaisseaux pirates de l’univers. Ce qui devrait suffir à expliquer qu’il vaudrait mieux être très bien équipé pour espérer prendre la planète. D’ailleurs ses habitants comptent beaucoup sur la force dissuasive des vaisseaux pirates croisant au large de Lema et n’ont pour ainsi dire pas développer d’autre système de défense. Et qui dit vaisseaux pirates dit pirates et mercenaires de tous poils très bien entraînés au combat et aux opérations commandos. Des hommes qui peuvent se montrer disciplinés et tenaces au combat, mais aussi d’une grande cruauté.

Maan

Population : < 50 millions d’habitants Capitale : ? Régime : Monarchie Dirigeant : Princesse Oriane Paysage : Assez montagneux et froid avec peu de forêts et de végétation étant donné le peu d’ensoleillement de cette planète. Sa faune est dangereuse, on y trouve des wyvernes des glaces dans les régions montagneuses reculées. Description : Cette planète est longtemps demeurée dans l’obscurité la plus totale et ne s’est éveillée à la vie que plus tard lorsque l’étoile qui lui sert de soleil a grossi et est devenue plus lumineuse. Elle a été colonisée par des habitants de Magel il y a quelques centaines d’années de cela. Sa population est essentiellement composée d’agriculteurs, de prêtres, de pilotes qui sillonnent l’Univers et le cartographient et d’astronomes travaillant dans d’immenses observatoires situés au sommet des montagnes. Elle est dirigée par la princesse Oriane, orpheline et unique descendante des tempestes, une ancienne religion dont les membres étaient toutes de puissantes prêtresses pouvant influer sur les éléments.

Histoire et Contexte

Peu de choses ont émergé des limbes du passé. On sait simplement qu’autrefois, Maan fut colonisée et annexée par les Magelliens. Cette planète relativement jeune, recouverte de hautes montagnes aux pics enneigés et de forêts de conifères parmi lesquelles courent de nombreuses rivières, et dont les sous-sols étaient riches en minerais, était une bénédiction pour ses nouveaux arrivants. Mais ils dépendaient beaucoup de Magel et de ses puissantes sociétés commerciales réunies au sein du Consortium.

Et puis les guerres noires et la Plaie de Métal arrivèrent et balayèrent Magellan, et surtout Magel.

Bien sûr, la proximité de Trieg rendit Maan particulièrement exposée aux attaques des Vampires. Toutefois le gros du combat se déroulait sur la planète-capitale de cette galaxie et l’œil noire des Vampires se détourna de Maan un instant. Les troupes ténébreuses abandonnèrent soudain les champs de bataille et les obscures sous-bois de la planète. Ils laissèrent les villes reposer sous les cendres pour mener une grande offensive au loin. Les habitants, survivants des massacres, souvent réfugiés aux tréfonds des montagnes ou dans les sous-bois, purent ressortir et virent là un signe encourageant du Destin. Ils reconstruisirent leurs défenses et leurs maisons. Mirent sur le trône une nouvelle Reine après la disparition d’Oriane. Les années passèrent, et il leur fallut longtemps pour comprendre que plus jamais les Vampires ne reviendraient, et qu’il n’était plus nécessaire de hausser leurs remparts, et de créer de nouvelles caches pour les troupes. Ce n’est que plus tard qu’ils apprirent que les Vampires se livraient une guerre sans merci sur Magel avec les humains, puis qu’une scission s’était faite au sein même des Vampires et qu’enfin les robots étaient venus, tuant sans distinction tous les protagonistes qui se présentaient devant eux. Le chaos avait gagné Lema et Magel et même Trieg où les deux camps Vampires se livraient une guerre sans merci. Mais Maan n’eut pour sa part qu’à déplorer ce que les habitants hébétés par les années de guerre contre les Vampires appelaient une pluie de météorites et qui en réalité étaient les débris de vaisseaux vaincus attirés par la force gravitationnelle de la planète.

Mais alors que sur Magel et Lema, on entamait à peine la reconstruction et qu’on avait tout juste terminer de pleurer les morts et de brûler les carcasses ennemies, Maan, elle avait déjà terminé sa reconstruction, bâtissait de nouveaux vaisseaux spatiaux pour commercer et recommençait l’exploitation de ses ressources naturelles, libre cette fois du joug commercial du Consortium et de Magel, et établit son propre Consortium pour se garantir que cela n’arriverait plus : l’A.C. M. (Alliance Commerciale de Maan), présidée par un représentant du pouvoir royal, le Grand Consort. Indépendante économiquement, Maan sous l’impulsion de sa reine Aldrya 1ère , s’émancipa de l’allégeance prêtée à Magel et entama des relations commerciales sur un pied d’égalité avec l’ancienne puissance du Magellan, son soudain essor attirant de nombreux émigrants accueillis à bras ouvert par le gouvernement Maanais. Et si de par sa taille, et son potentiel, Magel a pu ne pas se faire absorber par la puissance économique de Maan, ses divisions internes et son instabilité, rend difficile toute véléité de dépassement de la force économique de Maan qui a par ailleurs réussi à développer des vaisseaux plutôt rapides et bien défendus pour le commerce extérieur (on pense d’ailleurs qu’ils auraient utilisé l’espionnage industriel pour acquérir la technologie et le savoir-faire magellien en la matière bien que ce ne soit pas prouvé et que leurs vaisseaux demeurent légèrement moins performants que les vaisseaux de Magel. Chose d’autant plus difficile à prouver que les forces de contre-espionnage et de renseignement de Magel sont déjà très occupées à s’observer entre elles).

Climat et Géographie

Climat

La planète Maan faiblement ensoleillée est dotée d’un climat froid, donnant à son équateur un climat tempéré comparable à celui de la moitié nord de la France et pour la grande majorité d’un climat proche du climat scandinave voire sibérien et polaire pour les parties les plus reculées.

Géographie

La planète est divisée en trois continents : l’Algarate, le Minarate et le Scorofrate dont les caps respectifs pointent la Mer Intérieur, une mer située au centre des trois continents. Trois bras de mer courant entre les terres relient la Mer Intérieure à l’Océan Extérieur : le Chenal des Naufragés entre l’Algarate et le Minarate, qui coure de l’extrême sud de l’Océan extérieur dans la région antarctique jusqu’au sud-ouest de la Mer Intérieure située entre les tropiques de la planète, les écarts de températures donnant de nombreuses tempêtes sur ce bras de mer et des courants capricieux. Le Bras de la Sirène entre l’Algarate et Scorofrate est plus calme, longeant presque l’équateur de la planète de l’est de la Mer Intérieure à l’ouest de l’Océan Extérieur. Même si un courante puissant le régie, il est réputé pour ses rivages d’une grande beauté et la clémence du climat. Le dernier bras entre le Scorofrate et le Minarate, appelé Caprice d’Oriane coure du Nord de l’Océan Extérieur vers le nord-est de la Mer intérieure. Sur ce bras le temps est extrêmement instable avec des écarts importants de température et des courants et des vents qui ne cessent de changer (on pense qu’il s’agit d’une répercussion de l’influence du Chenal des Naufragés sur la Mer Intérieure). Cette instabilité redouble durant l’été.

Les continents sont recouverts d’une épaisse forêt de conifères sur leur grande majorité, le reste appartenant à la toundra ou étant déboisé pour l’agriculture dans les régions où le climat le permet. Les chaînes montagneuses y sont nombreuses, la plupart de type alpin, quoiqu’on trouve un massif volcanique actif au nord du Scorofrate, émergeant des glaces éternelles de cette région au climat hostile.

On dénombre également quelques îles, et archipels dans l’Océan Extérieur et une île volcanique très active au centre de la Mer Intérieure, au point de jonction des plaques tectoniques continentales.

La plupart de la population est rurale, et les petites villes et les bourgs ou domaines féodaux fleurissent un peu partout sur les trois continents, il existe malgré tout trois grandes cités appelées les Trois Soeurs chacune située sur le cap d’un continent donnant sur la Mer Intérieure : Méléandre sur le Minarate, Esgariote sur l’Algarate, et Oriana City, la capitale sur le Scorofrate. A l’image de Magel ce sont des cités mêlant architectures médiévistes et grand modernisme et les tours à créneaux côtoient fièrement les tours de verre.

Peuple et Gouvernement :

Peuple

Essentiellement composé d’humains, bien que l’on puisse trouver de nombreuses races issues de tout l’univers, en raison de l’attractivité de l’économie locale pour tout émigrant désireux de commencer une vie nouvelle, le peuple maanais est un peuple rude et fier qui a développé un esprit combatif face au climat difficile de la planète, un esprit conquérant hérité des premiers pionniers et aussi des longs combats, et de la guérilla menée contre les Vampires des décennies durant dans les profondes forêts ou durant les grandes batailles spatiales du proche espace de Maan. Un esprit indépendant, patriote qui leur confère une certaine arrogance vis-à-vis de Magel désormais et même de la méfiance. Ils cultivent aussi des traditions dans le pilotage et la cartographie spatiale.

Gouvernement

Le gouvernement est une monarchie parlementaire avec un pouvoir exécutif fort. La reine bénéficie d’un pouvoir exécutif fort. C’est elle qui compose le gouvernement. Elle peut faire passer une loi sans passer par le Parlement ou faire valoir son droit de veto mais ne peut pas poser de veto aux lois élues par le parlement à la majorité absolue. Le parlement est élu une fois tous les 5 ans. Et le gouvernement est formé dans la majorité élue. Depuis Aldrya 1ère, de nombreuses reines se sont succédées. Mais aucun roi en vertu d’une sorte d’anti-loi salique, tradition mise ne place depuis la Princesse Oriane, élevée officiellement au rang de reine à titre posthume de nombreuses décennies après sa disparition. On attribut comme on attribuait au roi de France des pouvoirs miraculeux aux reines de Maan, comme celui de commander aux éléments. Mais rien n’a été prouvé et il s’agît bien davantage d’une légende non avérée, une superstition qui a la vie dure depuis Oriane dont on dit qu’elle était une prêtresse d’une religion disparue et oubliée. L’actuelle reine est Syana 1ère qui a épousé Lord Yaltus, comte de l’Artiar, Grand amiral de la flotte de guerre de Maan, et évidemment roi de Maan ce qui n’équivaut qu’au titre de premier homme du royaume. Le pouvoir décisionnel appartenant à sa femme. Un Conseil des Seigneurs calqué sur celui de Magel a été mis en place mais il n’a pour ainsi dire que peu de pouvoirs. Et en faire partie est purement honorifique. Toutefois les aristocrates peuvent se faire élire au Parlement et sont pour la plupart de riches hommes d’affaire passant plus de temps dans leurs bureaux d’Oriana City qui est également la capitale financière du pays que dans leurs terres reculées. Les aristocrates exerçant le pouvoir étant de manière égale des hommes et des femmes.

La reine Syana 1ère :

Femme d’une grande beauté, comme la plupart de ses ancêtres qui se sont succédées sur le trône, elle cultive ses relations et possède une grande érudition, ayant longuement étudier les arts, la science et les arcanes de la politique durant le long règne de sa mère Orana qui abdiqua à 75 ans pour laisser sa fille lui succéder à 37 ans. Elle règne depuis 2 ans ce qui fait un âge de 39 ans. Ses cheveux bruns soyeux, ses yeux noisettes pailletés d’or et le satin de sa peau arboré avec magnificence par des jambes au galbe parfait sont aussi renommés que sa finesse d’esprit et son aspect retors lorsqu’il s’agit de défendre les intérêts de sa nation lors de réunions diplomatiques. On dit que sa lignée régnant depuis si longtemps sur Maan descend directement de la douce Oriane qui aurait finalement eu une fille dans des circonstances relatées dans une partie d’une légende comparable au cycle arthurien, parlant d’un seigneur ténébreux, du fier roi Duncan, et d’un mystérieux chevalier noir venu tenter de la secourir. Un conte narré aux enfants avant qu’ils n’aillent se coucher, appelé Le Cycle de la Perle Noire.

Le roi Yaltus :

Yaltus fait partie de la haute aristocratie de Maan, dont le comté s’étend dans les environs de l’équateur de la planète, une région au climat clément, tempéré sur les rivages de la Mer Intérieure, située entre les trois continents qui composent la planète. C’est un homme de forte stature, blond aux yeux gris acier de 33 ans, militaire de carrière et grand pilote comme la plupart des aristocrates de Maan, dont la tradition exige qu’ils soient formés dès leur plus jeune âge à la cartographie de l’Univers connu et au pilotage. Fin stratège, il s’est déjà illustré maintes fois lors d’escarmouches contre des pirates en provenance de Lema. Des batailles qui ne laissèrent guère de témoin pirate pour raconter la façon dont la flotte de Maan a pu les stopper. Il demeure malgré tout un homme d’une grande sensibilité selon son entourage, éperdument amoureux de sa femme et composant des balades sur son Deltor, sorte d’instrument à corde local.

Le Grand Consort Sgarate :

Cet homme grand et maigre aux cheveux grisonnants, d’environ 60 ans a été mis en place par la reine pour ses hautes compétences dans le domaine du commerce et de la diplomatie. On le dit d’une grande habileté et extrêmement manipulateur. Très dur à contrer lors de négociations. Toutefois, il cultive la discrétion, apparaissant peu en public et menant la plupart de ses affaires dans l’ombre. Pourtant il semble d’une fidélité sans borne pour la reine. Certaines rumeurs voudraient qu’il fût l’amant de sa mère et peut-être son père… Pourtant rien n’a été démontré pouvant confirmer ou infirmer ces rumeurs de cour.

Economie

Grâce à l’A.C.M. Maan a su développer son commerce de façon magistrale à travers la galaxie et les galaxies voisines. Les nombreuses ressources minières de Maan mais également l’efficacité de ses vaisseaux et l’expertise de ses pilotes en font également une très sérieuse concurrente de Magel notamment dans le transport de fret et de voyageurs, mais aussi dans la conception et la vente de vaisseaux civiles. Maan par sa stabilité a également pu développer le tourisme, et on vient de loin pour admirer les paysages grandioses et se laisser emporter par l’atmosphère paisible et hors du temps de ses villes.

Militaire :

Maan bénéficie d’une tradition ancestrale du pilotage et de la cartographie de l’univers, ce qui en fait donc un vivier de pilotes de premier ordre et de stratèges avisés. Maan a très vite compris que reconstruire l’économie de son pays ne suffirait pas à garantir l’indépendance de celui-ci vis-à-vis d’une Magel diminuée mais vivant sur les souvenirs de sa splendeur et de sa puissances passées. Aussi ont-ils rapidement mis l’accent sur la constitution d’un arsenal et d’une flotte de combat efficaces et performants capables de tenir Magel ou Lema en respect, malgré la petite taille de la planète et son nombre réduit d’habitants (50 millions).

Les corps d’élite de Maan :

Maan est aussi réputé pour ses deux corps d’élite à travers l’Univers connu, et ce, pour deux raisons : la beauté des femmes qui les compose en exclusivité, et l’efficacité de ces dernières dans le maniement des armes et l’art de tuer. Belles et impitoyables. Telles sont les Vierges de Fer et les Walkyries. Les aspirantes sont formées dans la même école militaire nichée dans les hauteurs surplombant Oriana City. On dit que cette école militaire est la plus rude de l’Univers. Les décès ne sont pas rares parmi les futurs soldats. Recrutées dès l’âge de 8 ans, elles bénéficient d’un enseignement complet du maniement des armes blanches, des armes à feu, des explosifs et des nombreuses techniques de combat au corps à corps, le tout ponctué par des exercices de survie et d’orientation plus vrais que nature. Rares sont celles qui parviennent à tenir le rythme. A peine 5% des postulantes peuvent parvenir à se qualifier pour l’orientation finale qui déterminera si elles seront des Vierges de Fer ou des Walkyries.

Les Vierges de Fer constituent la garde royale. Elles sont chargées de protéger la Reine et peuvent constituer un bataillon d’élite lors de guerres au sol. Leur identité est secrète et elles n’enlèvent jamais le heaume qui protège leur visage lorsqu’elles sont en service. Elles portent une armure imposante bien que mettant avantageusement en valeur leurs formes voluptueuses, et l’évocation de leur nom inspire la crainte et le respect.

Les Walkyries constituent elles un corps de commando d’élite. Invisibles, invincibles, on dit d’elles que contempler leur beauté signifie mourir. Elles sont spécialisées dans les opérations commando et les assassinats, le renseignement. On ignore également leur identité, leur nombre, le lieu de leur QG est tenu secret, et on sait peu de chose de leurs méthodes.

quelques révélations que je t’ai fait tout à l’heure via msn (mais que je n’ai pas tout mis en place… surtout au niveau de à quel moment cela arrive et comment coordonner avec le reste)

Pour rappel Oriane avait disparu… enlevé par Vanebrion

Il se trouve qu’elle est enceinte de lui Wink (mais aussi de Duncan) (on en est pas à un incohérence près cela existe chez les chats donc !)

Loki part à sa recherche

Elle accouche de « jumeau ». Un garçon et une fille. Le garçon à la place de l’oeil gauche a une perle noire (ce n’est pas l’oeil noir même si cela peut avoir un rapport)

(bon je ne sais pas encore tout ce qui arrive entre temps à Vanebrion et compagnie)

Au moment de l’adolescence (?) la fille se révolte, arrache l’oeil à son frère et fuit pour Maan Où elle prend le pouvoir et devient reine

On peut supposer que c’est cet oeil qui a permis à Zefree (Frezedon) de revenir dans le passé… pour éviter que l’avenir se passe (tout particulièrement la déferlante métallique…)

Voilà et quand tout sera clair on pourra peut-être rédiger le Cycle de la Perle Noire, en romançant beaucoup et en déformant la chose pour en faire un texte digne du roi arthur Wink Comme je le disais à Florent je vois bien quelque chose qui fasse un peu puzzle et qui se complèterait avec le chronique des marées sanglantes qui parle du peuple de la mer. Le lien étant Loki, Zefrée et Duncan, mais aussi Jaheira… Hé oui il paraît qu’elle devait ressusciter c’est Hephaïs qui me l’a promis avant de trépasser.