Sashanan

allergie connue au pollen de conifère ne peut être parasité !

1) 1 à 7ème minutes :

La température du corps de Sashanan augmente pour devenir brûlante (Sashanan a déjà une température à 43°C dans son état normal, jusqu’à 65°C cela n’a aucun d’effet sur lui puisqu’il ne craint pas les températures extrêmes)

2) 8 à 15ème minutes de la huitième à la quinzième minute

Une soudaine accélération du rythme cardiaque et pulmonaire et une brutale hausse de tension ainsi qu’une violente poussée d’adrénaline causeront d’effroyables douleurs et une démence totale ; du sang se met à couleur des yeux et des narines suite à des lésions dues à l’hypertension. Sashanan devient fou et d’une grande violence, il se met à hurler et à se rouler par terre en se griffant le corps, en proie à une douleur atroce sans cesse en augmentation.

3) Durant toute la prochaine heure.

Sashanan se relève et, toujours dément, de l’écume et de la vapeur mêlées de nuages de sang sortent de sa bouche à un rythme hyperaccéléré, il en est à un stade où il n’est plus sensible à sa douleur tellement elle est forte, ni à aucunes autres douleurs extérieures. Son sang est saturé d’adrénaline. Il se mettra à attaquer tous ceux qui seront à sa portée avec une violence inouïe. La température de son corps annihile tous les poisons et soporifiques qu’il pourra recevoir.

4) Durant les trente prochaines minutes.

D’épuisement, il tombe par terre, toutes ses forces dérobées par sa rage meurtrière. Les hémorragies cessent, et toutes ses fonctions tombent en dessous de la normale, sa température chute pour se perdre dans les 30°C, se qui est relativement bas. Il a perdu aux environs d’un litre et demi de sang. Il sombre dans un coma profond. Sans intervention extérieure, il meurt dans les trois prochaines heures par arrêt du coeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *